Poêles à bois versus poêles à granulés : le match

Poêles à bois versus poêles à granulés : le match

4.8/5 - (5 votes)

Entre le poêle à bois et le poêle à granulés, la lutte s’annonce serrée. Au-delà de leur fonction première qui est de chauffer votre intérieur, ces deux solutions diffèrent sur plusieurs aspects. Efficacité énergétique, confort d’utilisation, aspect financier, impact environnemental, variété des modèles et législation : découvrez notre comparatif détaillé.

L’efficacité énergétique : poêle à bois contre poêle à granulés

Rendement énergétique

Le rendement énergétique est un critère essentiel pour choisir entre un poêle à bois et un poêle à pellet. Le rendement représente la quantité d’énergie restituée par rapport à l’énergie consommée.

D’une manière générale, le poêle à granulés dépasse le poêle à bois en termes de rendement avec une moyenne allant de 80% à 90%, contre 70% à 80% pour son homologue.

Puissance et surface chauffée

La puissance de chauffe du poêle à bois varie en fonction du modèle choisi et peut aller jusqu’à 20 kW. Ce type de chauffage est recommandé pour les grandes pièces ou les maisons mal isolées.

Cependant, le poêle à granulés, même s’il ne peut atteindre que 12 kW pour les modèles les plus puissants, a l’avantage d’avoir une diffusion de chaleur plus homogène et constante.

Performances énergétiques

Les performances énergétiques sont très souvent liées à la qualité du combustible. Le bois doit être bien sec pour offrir une combustion optimale.

Toutefois, les granulés ont l’avantage d’être conditionnés et prêts à l’emploi, ce qui garantit une combustion quasiment parfaite, sans résidus ni cendres.

D’un point de vue strictement énergétique, les poêles à granulés semblent avoir une longueur d’avance.

Le confort d’utilisation : autonomie et entretien

Le confort d'utilisation : autonomie et entretien

Autonomie des appareils

L’autonomie des appareils est un critère important en termes de confort. Les poêles à granulés disposent d’une autonomie largement supérieure aux poêles à bois traditionnels. En effet, ils peuvent fonctionner sans interruption pendant 48 heures, voire davantage selon la capacité du réservoir.

Selon le modèle choisi, le poêle à bois requiert un rechargement toutes les 2 à 6 heures environ.

Entretien et nettoyage

L’entretien régulier, nécessaire au bon fonctionnement de votre appareil, peut également influencer votre choix. Un poêle à bois nécessite un ramonage deux fois par an et un nettoyage régulier du foyer après chaque utilisation.

Avec un poêle à granulés, l’entretien est moins contraignant. Il suffit de vider le bac à cendres une fois par semaine et de procéder à un nettoyage complet une fois par an.

Facilité d’utilisation

La facilité d’utilisation est aussi un atout du poêle à granulés. Grâce à leur programmation électronique, ces appareils permettent de régler précisément la température et les horaires de fonctionnement.

Lire plus  Zoom sur les différents types de pellets disponibles sur le marché

Tandis qu’avec un poêle à bois, la gestion de la chaleur nécessite une intervention manuelle plus importante.

Pour ce qui est du confort d’utilisation, le poêle à granulés semble être le choix idéal.

  • Mon poêle à bois
  • Granulés pellets de ramonage Pyrofeu 1,5kg
  • GJCrafts Ventilateur Poele à Bois 4 Pales Ventilateur Cheminee Ventilateur de Poele avec Magnétiques sans électricité pour Poêle à Bois/Cheminée/Gaz/Bûches/Poele a Granule

L’aspect financier : coût d’installation et de fonctionnement

Prix d’acquisition

Sans surprise, le prix d’acquisition fait partie des facteurs importants lors de l’achat. Le coût d’un poêle à bois varie entre 500 et 3000 euros selon les modèles et les options choisies.

Le prix d’un poêle à granulés est plus élevé, avec un tarif oscillant entre 1000 et 5000 euros.

Frais de fonctionnement

Les frais de fonctionnement englobent le prix du combustible et l’entretien annuel. Le bois est généralement moins cher que les granulés mais son stockage nécessite plus d’espace.

D’autre part, le ramonage régulier d’un poêle à bois peut également représenter un coût non négligeable.

Coût global sur le long terme

En termes de coût global sur le long terme, nous préconisons de prendre en compte tous les paramètres : prix d’achat, consommation énergétique et frais d’entretien.

Malgré son coût initial plus élevé, le poêle à granulés pourrait s’avérer plus économique sur la durée grâce à sa meilleure performance énergétique et son entretien moins fréquent.

Côté financier, c’est donc une question de perspective !

L’impact environnemental : bilan carbone des deux options

Pollution atmosphérique

La pollution atmosphérique générée par ces deux types de chauffage n’est pas négligeable. Le bois est un combustible renouvelable mais sa combustion libère des particules fines qui peuvent être nuisibles pour la qualité de l’air.

Cependant, les granulés, fabriqués à partir de déchets de bois recyclés, offrent une combustion plus propre et produisent moins de cendres.

Bilan carbone

Le bilan carbone, autrement dit l’impact en termes d’émissions de CO2, est similaire pour les deux types de chauffage. En effet, le CO2 libéré lors de la combustion du bois ou des granulés est compensé par celui absorbé par l’arbre lors de sa croissance.

Cependant, la production de granulés nécessite une certaine quantité d’énergie, ce qui peut légèrement augmenter leur empreinte carbone.

Gestion des déchets

La gestion des déchets est également une question environnementale importante. Les cendres produites par la combustion du bois peuvent être utilisées comme engrais pour le jardin, tandis que celles issues de la combustion des granulés doivent être évacuées avec les ordures ménagères.

A noter que le stockage du bois nécessite un espace important et peut poser des problèmes en termes d’humidité et de nuisibles.

En matière d’impact environnemental, le match semble équilibré.

La variété des modèles : esthétisme et choix disponibles sur le marché

La variété des modèles : esthétisme et choix disponibles sur le marché

Variété des designs

La variété des designs est un argument non négligeable dans le choix d’un appareil de chauffage. Les poêles à bois offrent généralement un style rustique et authentique très apprécié, tout en étant disponibles dans diverses formes et couleurs.

Lire plus  Entretien d'un poêle mixte : conseils pratiques pour longévité maximale

Quant aux poêles à granulés, ils se déclinent également dans une multitude de design, allant du classique au contemporain, afin de s’adapter à tous types de décorations intérieures.

Variété des fonctionnalités

L’autre aspect de la variété concerne les fonctionnalités proposées. Les poêles à granulés, plus modernes, offrent généralement plus d’options comme la programmation, le réglage de la température ou encore la possibilité de pilotage à distance.

Les poêles à bois sont plus basiques mais certains modèles haut de gamme proposent également des fonctions intéressantes comme le contrôle de l’air comburant ou un système de vitre propre.

Choix disponibles sur le marché

Le choix disponible sur le marché est plutôt vaste pour les deux types de chauffage. On trouve une multitude de marques et de modèles pour satisfaire tous les goûts et tous les budgets.

Cependant, il convient de bien se renseigner avant d’effectuer son achat afin de choisir l’appareil qui correspondra le mieux à vos attentes et à vos besoins.

En termes de variété des modèles, il y en a pour tous les goûts !

  • Drcokars Ventilateur Poele à Bois, Silencieux Ventilateur Cheminee Écologique Alimenté à la Chaleur à 4 Pales, pour Poêle à Bois/Cheminée/Gaz/Bûche/Poêle à Granulés
  • Tapis de sol sous poêle à bois et granulés 60 x 80 cm
  • Ventilateur de poêle Tomersun 6 Lames Ventilateur de poêle à bois silencieux à chaleur pour poêle à bois/cheminée/poêle à bois

Législation et normes en vigueur : quels dispositifs pour quelle réglementation

Législation et normes en vigueur : quels dispositifs pour quelle réglementation

Normes européennes

Tout d’abord, il faut savoir que tous les poêles commercialisés en Europe doivent respecter des normes strictes. Ces normes concernent notamment la sécurité d’utilisation, les performances énergétiques et les émissions polluantes.

Pour vous assurer que votre appareil est conforme, vérifiez qu’il porte bien la marque CE (Conformité Européenne). De plus, depuis 2020, tous les appareils doivent afficher leur classe énergétique.

Règlementation française

En France, l’installation d’un poêle à bois ou à granulés doit être réalisée par un professionnel pour pouvoir bénéficier des aides financières de l’Etat. En effet, l’installation de ce type de chauffage peut donner droit à un crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE), sous certaines conditions.

De plus, l’entretien annuel de votre appareil est obligatoire et doit être effectué par un professionnel certifié.

Label Flamme Verte

Le label Flamme Verte, décerné par les fabricants d’appareils de chauffage au bois et aux granulés, garantit la haute performance énergétique et environnementale des appareils labellisés.

Ce label peut vous aider dans votre choix en vous garantissant que votre appareil respecte les normes les plus strictes en termes d’économies d’énergie et de protection de l’environnement.

Niveau législation et normes, pas le choix : il faut se conformer aux règles.

Bilan du match ? Poêle à bois versus poêle à granulés : c’est une question d’affinité personnelle, de budget mais aussi d’exigences en matière de confort et d’environnement. Avant tout achat, il convient donc de bien peser le pour et le contre afin de faire le choix qui correspondra le mieux à vos besoins et attentes. Au-delà du simple aspect chauffant, ces deux solutions présentent chacune des avantages non négligeables qu’il vous appartient d’étudier attentivement.

Retour en haut