Zoom sur les différents types de pellets disponibles sur le marché

Zoom sur les différents types de pellets disponibles sur le marché

4.9/5 - (8 votes)

Le monde s’éveille de plus en plus à la nécessité d’adopter des sources d’énergie renouvelables. Parmi elles, les pellets ou granulés de bois figurent en bonne place. Rattrapant leur retard sur d’autres types de ressources, ils présentent un certain nombre d’avantages qui font leur attrait. À travers cet article, nous allons nous pencher sur ces différents aspects afin de mieux comprendre cette source d’énergie prometteuse.

Les avantages des pellets : une énergie renouvelable compétitive

Une énergie verte et renouvelable

Première chose à savoir : les pellets sont issus du compactage des résidus de scieries comme les copeaux et les sciures. Ainsi, leur production contribue au recyclage des déchets tout en offrant une seconde vie à ces résidus.

Cela fait des granulés de bois une énergie 100% naturelle, qui participe activement à la préservation de l’environnement.

Bonus : le cycle de vie du pellet est neutre en carbone, puisque l’arbre capte autant de CO2 qu’il n’en libère lors de sa combustion !

Un excellent rapport qualité-prix

L’un des principaux atouts des pellets réside dans son coût attractif. En effet, son prix reste relativement stable comparé aux autres énergies fossiles dont le coût ne cesse de grimper.

Aussi, les performances calorifiques des granulés sont très intéressantes. Autrement dit, pour une quantité équivalente, ils libèrent plus de chaleur que la plupart des autres énergies de chauffage.

Enfin, rappelons que leur faible taux d’humidité (entre 8 et 10%) contribue également à leur efficacité énergétique.

Ainsi donc, il est indéniable que les pellets présentent de nombreux avantages. Mais peut-on dire qu’ils se valent tous ? Pas sûr.

Décryptage des différents types de granulés de bois disponibles

Décryptage des différents types de granulés de bois disponibles

Pellets résineux ou feuillus : comment choisir ?

Le choix entre ces deux types dépend largement de vos besoins en matière de chauffage. Les pellets résineux sont réputés pour leur pouvoir calorifique supérieur et leur combustion plus régulière.

Cependant, les granulés feuillus brûlent plus lentement, ce qui peut être un atout si vous souhaitez faire des économies sur le long terme.

Astuce : Pour un usage domestique, une majorité d’utilisateurs préfère les pellets résineux pour leur rendement optimal et leurs cendres moins abondantes.

Pellets certifiés ou non : quels critères retenir ?

Plusieurs labels existent pour garantir la qualité des pellets. Ces certifications assurent notamment une meilleure traçabilité du produit, un taux d’humidité faible et un rendement énergétique optimal.

Toutefois, attention aux idées reçues : un pellet non certifié n’est pas forcément de mauvaise qualité. Il peut tout à fait être efficace et répondre à vos attentes, à condition d’être bien choisi.

Lire plus  Innovation dans les poêles à bois : technologies récentes sur le marché

Retenez surtout qu’un bon pellet est celui qui correspond le mieux à votre installation et à vos besoins en matière de chauffage.

Maintenant que vous savez comment distinguer les différents types de granulés, la question se pose : comment déterminer la qualité d’un pellet ?

Focus sur les vrais critères de qualité d’un pellet de bois

La composition : un critère essentiel

Un pellet de qualité supérieure doit être composé exclusivement de bois. Aucun autre élément ne doit entrer dans sa fabrication. De plus, il doit avoir une faible teneur en cendres (moins de 0, 5%) et un taux d’humidité inférieur à 10%.

Ce dernier point est important : un pellet trop humide brûle mal et encrasse rapidement votre chaudière ou poêle.

Aussi, notez que la longueur du granulé ne doit pas excéder 40mm et son diamètre 6mm pour une combustion optimale.

L’apparence : un indice non négligeable

L’aspect visuel des pellets peut également donner une indication sur leur qualité. Ils doivent présenter une couleur uniforme, sans poussière ni cassures apparentes.

Sachez-le : un bon pellet est dense et dur au toucher. Si vous pouvez facilement le casser entre vos doigts, c’est qu’il est probablement de mauvaise qualité.

Enfin, privilégiez les granulés présentant une surface brillante : cela témoigne d’un bon taux de lignine, nécessaire à une bonne combustion.

Ces critères sont certes importants, mais il ne faut pas pour autant négliger le rôle du fournisseur dans l’achat de vos pellets.

  • granules de Bois pellets
  • 15 kg de granulés de Bois granulés de Chauffage pellets en Plus A1
  • Wood PELLETS - GRANULÉS DE Bois 40 Sacs 15 KG - Haute Qualité et Haute Performance Technique - Combustion Propre et Ecologique - Cendres Minimales - Economique et Durable - X40-600KG

Astuces pour bien choisir son fournisseur de pellets

Analyser la réputation et l’expérience du fournisseur

Avant tout achat, il est recommandé de se pencher sur la réputation du fournisseur. Des avis clients positifs peuvent témoigner d’une bonne qualité de service et des produits fiables.

Son ancienneté peut aussi être un gage de sérieux. Un fournisseur qui exerce depuis plusieurs années a généralement fait ses preuves en matière de satisfaction client.

N’hésitez pas à vous renseigner également sur sa politique environnementale : propose-t-il un mode de livraison respectueux de l’environnement ? Ses granulés sont-ils issus d’une gestion forestière durable ?

Comparer les offres et services proposés

Les tarifs peuvent varier significativement d’un fournisseur à l’autre. Il convient donc de comparer leurs offres avant toute prise de décision.

Mais attention : le prix ne doit pas être le seul critère pris en compte. Assurez-vous que le service après-vente est efficace et que le suivi client est à la hauteur de vos attentes.

Lire plus  Comparaison des poêles à pellets : avantages et inconvénients

En outre, vérifiez les options de livraison et de stockage proposées : sont-elles adaptées à vos besoins ? Certaines entreprises offrent par exemple un service de livraison à domicile et de stockage dans des silos spécifiques.

Une fois votre fournisseur sélectionné, il convient d’aborder la question du stockage de vos pellets. Mais avant cela, prenons un instant pour comprendre l’impact environnemental des pellets.

Comprendre l’impact environnemental des pellets

Comprendre l'impact environnemental des pellets

Pellets : une source d’énergie propre

On le sait, les granulés de bois sont une source d’énergie renouvelable. En outre, ils n’émettent que très peu de CO2 lors de leur combustion, contrairement aux énergies fossiles.

Ce qui en fait une solution respectueuse de l’environnement, à condition toutefois que le bois utilisé soit issu d’une gestion forestière durable.

Bonus : grâce à leur faible taux d’humidité, les pellets génèrent moins de fumée et donc moins de pollution atmosphérique !

Impact sur l’économie locale

L’utilisation des granulés de bois peut également avoir un impact positif sur l’économie locale. En effet, leur production nécessite le maintien et la création d’emplois dans les régions productrices.

C’est donc une manière indirecte mais efficace : contribuer au dynamisme économique local tout en préservant l’environnement.

Enfin, rappelons que l’achat de pellets peut souvent être éligible à certaines aides financières, comme le crédit d’impôt pour la transition énergétique.

Maintenant que vous avez une vue d’ensemble des enjeux environnementaux et économiques liés aux pellets, comment les stocker correctement ?

Pratique : comment bien stocker ses granulés de bois ?

L’emplacement idéal pour le stockage

Pour conserver toute leur efficacité, les granulés doivent être stockés dans un endroit sec et aéré. L’idéal est de les entreposer sur une palette pour éviter tout contact direct avec le sol et prévenir ainsi l’humidité.

Aussi, évitez tout emplacement proche d’une source de chaleur, qui pourrait altérer la qualité des pellets.

Enfin, si vous optez pour un silo de stockage, assurez-vous qu’il soit parfaitement étanche et facile d’accès pour la livraison.

Quantité à stocker et durée de conservation

Inutile de surstocker vos granulés. Une tonne suffit généralement pour un hiver, en fonction bien sûr de la taille de votre logement et de votre consommation.

Sachez-le : un pellet bien conservé peut se garder plusieurs années sans perdre en qualité. Toutefois, il est conseillé de renouveler son stock chaque année pour garantir une combustion optimale.

Astuce : Pour faciliter le rangement, pensez aux sacs de pellets, plus faciles à manipuler et à stocker que les sacs en vrac.

Le choix d’une source d’énergie renouvelable comme les granulés de bois s’inscrit dans une démarche responsable envers l’environnement. Les pellets offrent non seulement un excellent rendement énergétique, mais ils sont aussi économiques et respectueux de l’environnement. Cependant, pour profiter pleinement de leurs avantages, il est crucial de bien choisir ses pellets, son fournisseur et de savoir correctement les stocker. En somme, une bonne préparation est la clé du succès pour un chauffage aux granulés efficace et durable.

Retour en haut